header
ACCUEIL
KIRCHGEMEINDE BIELPAROISSE GÉNÉRALEPORTRAITRECHERCHE

Confirmations 2017 - Être des chercheurs !

Le culte de confirmation s’est déroulé ce dimanche 11 juin à l’Eglise du Pasquart de Bienne devant une assemblée des familles et amis des catéchumènes dans une ambiance chaleureuse et festive.

 

Dans sa prédication, le pasteur Pierre-André Kuchen rappelle aux futurs baptisés et confirmés leurs deux naissances : la première au moment de leur venue dans le monde et cette seconde qui s’incarne au sein de la communauté de croyants. « Pour naître de nouveau, nous avons besoin tout au long de notre vie de personnes, d’endroits et de moments qui nous nourrissent, qui nous protègent », souligne le pasteur.


Réuni autour d’une assemblée venue en nombre, le catéchète professionnel Christian Borle accueille en ce dimanche ensoleillé les futurs baptisés et confirmés. Ils sont au nombre de sept entouré par les accompagnants et les catéchètes professionnels ainsi que le pasteur. Chaque année, l’équipe porteuse du culte de confirmation unit ses forces pour que ce jour s’inscrive dans les mémoires des uns et des autres. Cette année, le culte a été chaleureux et festif avec des moments émouvants accompagnés par les musiciens et le chœur des cultes 4D.


En prélude, le catéchète Christian Borle rappelle le séjour de confirmation à Berlin. Un séjour qui a marqué les esprits d’autant plus que cette année, les catéchumènes de Rondchâtel, présents dans l’église, ont pour la première fois fait le voyage avec les Biennois.

Durant cette semaine berlinoise, les jeunes ont pu s’immerger dans l’histoire, dans la spiritualité et vivre des moments forts et intenses qui vont les accompagner durant les prochaines années. Comme l’explique le pasteur Pierre-André Kuchen qui relève la volonté chez ces jeunes gens de s’engager à « être des chercheurs ». Etre un chercheur est l’un des fondements du catéchisme chez les Réformés. Car croire n’est pas un acquis mais une quête continue marquée par les réalités de nos vies et nos découvertes sur le plan de la spiritualité.

 

Faut-il le rappeler, le voyage à Berlin n’est qu’un point d’orgue qui clôt un long parcours de catéchisme commencé pour certains depuis leur tendre enfance. Un parcours parsemé de souvenirs, de moments inoubliables. A cet effet, l’assemblée a pu découvrir des photos de ces jeunes prises à divers moments de leur catéchisme, écouter les jeunes exprimer les mots, les prières qu’ils avaient envie de partager en ce grand jour, et les applaudir lorsqu’ils ont escaladé les marches d’un pont en bois réalisés par les parents, acteurs et actifs dans le parcours de leurs enfants. Tout un symbole !

 

 

 

Vision Église 21